Urbex lorraine

urbex lorrain hotel william bonin

L’histoire de Hotel William Bonin

Cet hôtel abandonné est établi dans la région Lorraine. C’est un endroit abandonné qui incarne l’amour et une triste émotion quand on est informé de son émouvante histoire.

A l’aube de son inauguration en 1954, l’établissement hôtelier fut administré par un couple lorrain, La Germaine et Le Francis.

Hotel urbex en lorraine

Un hôtel qui dans les années 50 offrit l’hospitalité avec un fort succès pour des milliers de touristes qui se succéderont au fil des années.
Au bout de leur dure vie de labeur , vers les années 2000, la sénescence fut devenue pour notre couple lorrain une difficulté de plus en plus compliqué à contourner, la fatigue et les handicaps de motricité les emmenèrent progressivement à établir un constat sans appel, ils devaient cesser leur activité et abandonner ce lieu si cher à leur cœur.

Une décision très difficile à prendre, bien trop difficile.
Au final, alors que de vendre l’hôtel serait une solution, ils décidèrent de mettre un terme à leurs activités d’hôteliers , de devenir des retraités heureux et de continuer à vivre dans l’établissement.

C’est ainsi que le vieux couple vivait des jours paisibles dans un cadre de villégiature.
La retraite fut aussi l’occasion de faire le bilan de leur vie, avec un constat au final bien amer.
Les deux octogénaires sans enfants venaient de prendre acte qu’ils avaient relégué jusqu’à leur dernier jour de travail, leur vie personnel et aussi quelques fois sexuel.
Un temps béni qu’ils ne pourraient jamais retrouver.

Un secret caché dans l’hotel William Bonin

Francis avait eu très tôt des soucis d’érection, et même les pilules érectiles ne pouvaient plus rien faire pour combler sa virilité, son pénis avait capitulé depuis déjà bien longtemps.
Germaine avait du mal à accepter cette situation monasterial , ses hormones la travaillaient vivement et elles pensaient occuper ses matins ou soirs avec de bon câlins, c’était pour elle une délivrance, le moment de rattraper tout ces réveils trop matinaux et ses soirées affectives troublées par un sommeil précoce.
Son mari eut l’idée fatale de faire un sacrifice d’amour comme il en existe peu, il décida de se pendre.

En effet, l’action de la pendaison provoque instantanément une dernière érection a l’homme, la mort devenait sa seule délivrance pour faire plaisir une dernière fois à sa femme. De cette détresse réelle du couple , ce dernier acte passionnel viendrait clore une belle histoire d’amour.
Au lieu de s’en offusquer, Germaine approuva cette idée bienvenue.
Le soir même, accroché à une poutre du grenier, Francis embrassa une dernière fois son épouse et se jeta nu du tabouret pour se pendre.
Comme prévu son sexe se mit en érection et sa femme se précipita sur lui , non pas pour le sauver mais pour astiquer l’engin levé une dernière fois.
L’adrénaline ainsi que le plaisir sexuel entremêler, Notre vieille Germaine mourra presque a l’instantanée d’une crise cardiaque.
Le couple s’éteignit en même temps.

paranormal urbex

urbex lorrain paranormal

En pleine période de Toussaint, non sans penser a du paranormal urbex , il est parfois possible de voir de la lumière dans le grenier de l’hôtel, les amoureux de tout age venant rendre hommage a nos deux tourtereaux lorrains , se racontant des histoires d’amours pleines d’espoirs et d’espérances pour apaiser les esprits troublés de Francis et Germaine. Pensez a raconter cette histoire culte lorsque vous visitez ce lieu urbex en lorraine.